Officiellement U.S. Route 66, longue de 3670 km, elle fut la première route goudronnée en Amérique et reliait la ville de Chicago en Illinois jusqu'à Santa Monica en Californie, de 1926 à 1985. Elle fut construite afin de relier l'est et l'ouest, facilitant ainsi les échanges et les contacts entre ces villes et régions. Elle traversait trois fuseaux horaires et huit états tels que l'Illinois, le Missouri, le Kansas, l'Oklahoma, le Texas, le Nouveau Mexique, l'Arizona et enfin, la Californie. Sa longueur a beaucoup varié au fil du temps puisqu'elle a subit de nombreux remaniements. En effet, la ville de Santa Fe au Nouveau Mexique s'est vue retirer de son tracé en 1937, date correspondant à l'achèvement de son pavage. Les travaux furent payés en partie grâce à des levées de fonds tenues lors d'un marathon entre New York et Los Angeles. On comptait alors sur l'appui de Will Rogers, venu encourager le long du parcours. De plus, lors des Jeux Olympiques de Los Angeles en 1932, par le biais des journaux, on encourageait les gens à s'y rendre par la route 66.  

Par cette route, plusieurs ont vu une occasion de fuir la misère de l'est, avec la crise financière des années 30 et le Dust Bowl, à destination de terres plus vertes du Pacifique. Elle a ensuite permis de développer tous les villages et toutes les villes qui la bordaient. Suite à l'arrivée massive de ces nombreux réfugiés, une multitude de commerces ont vu le jour, bien installés le long de la route 66 : motels, épicerie, restaurants, stations d'essence, cafés, etc.  On l'a donc vite associée au symbole de liberté, du changement et de la modernisation. Seulement, après la Seconde Guerre Mondiale, on a instauré un nouveau plan routier. Le systême déja en place avait grandement besoin d'une cure de jeunesse et la route 66 ne pouvait plus accueillir tout ce trafic, devenu de plus en plus important, emprunté par les camions de transport de marchandises, les voitures et les motos. En 1956, le Federal Aid Highway Act lança alors la construction d'un systême d'autoroutes à travers les États-Unis visant à relier les villes directement et rapidement, contournant les petites villes. Le Interstate Highway System fut implanté, rognant certains tronçons de route déja en place, dont la route 66. C'est ainsi que peu à peu, la fréquentation de la route 66 a baissé et ses commerces qui vivaient de l'activité routière ont considérablement diminué.

En 1985, elle a perdu son appellation de United States Highway et elle a disparu des cartes routières nationales. À la fin des années 80, plusieurs se sont mobilisés afin de la réhabiliter et de la déclarer route historique. Aujourd'hui, plusieurs commerces et voitures abandonnés ornent la route 66 la rendant mythique et attrayante. En 2008, le National Park Service a créé un itinéraire spécifique, pour les plus nostalgiques: Route 66 itinéraire. Plusieurs musées vous y attendent, vous permettant, l'espace d'un instant, de vous laisser imprégner de sa captivante histoire.

Suggestion de lecture sur le sujet: John Steinbeck: Les raisins de la colère (The Grapes of Wrath, version originale anglaise).

Vous possédez des photos de la route 66? Partagez-les en commentaires sur notre page Facebook!